Juliette Watine

Rio 2016, une aventure en bleues.

 

SERIE : 16 pré-sélectionnées pour Rio

Aujourd’hui présentation de la 3ème nordiste du groupe, Juliette Watine.

Date de naissance :13/06/88
Club : LUC handibasket
Classification : 2 pts

Calme, Juliette l’est mais il ne faut s’y fier…force tranquille… Elle a le sport dans le sang et malgré une maladie en 2003 qui l’a laisse paraplégique, elle ne peut s’en passer.
Habituée des sports individuels (tennis, danse, équitation, course, ski …), elle teste dans un premier temps le tennis en fauteuil , puis en 2006, lors de sa rééducation au centre de l’Espoir (centre de rééducation de Lille), Jean Delrue lui fait découvrir les plaisirs du sport collectif avec le basket fauteuil.
Jonglant entre ses études et son engagement sportif, elle s’adonne aux deux disciplines car elle y trouve une complémentarité.
A peine âgée de 17 ans, elle participe même à son premier regroupement France Handibasket en 2007 et décroche dans le même temps un titre de champion de France Nationale 2 avec le club de Lille.

Avec ses études de textile et d’ économie sociale et solidaire, il est difficile de continuer les deux disciplines sportives. Elle choisit donc le tennis, avec lequel il est plus facile de concilier études et entrainements. Pendant cette période, elle participe aux championnats de France de Tennis, avec un titre de vice-championne de France en 2011 et une troisième place en 2013.

En 2014, avec la fin de ses études, elle revient sur les parquets au LUC avec l’internationale Fabienne Saint Omer Delepine. Avec sa coéquipière, elle regoûte aux stages France, et participera à sa première compétition internationale en 2014 lors des championnats du monde à Toronto. Cette première inoubliable expérience internationale lui donnera l’envie d’aller plus loin et de s’imposer sur le terrain.

Evoluant en N1B avec le Luc, Juliette gagne en expérience et part aux championnats d’Europe à Worcester(2015) avec comme objectif les jeux de Rio. L’Euro lui permet de gagner du temps de jeu et de la maturité avec les bleues.

Aujourd’hui, soutenue par sa famille et ses amis, ses premiers fans, la lilloise travaille dans le but de vivre pour la première fois les jeux paralympiques… Pleine de motivation, Rio en bleues, Juliette l’espère !

Top